top of page

Ascension du volcan de la Soufrière

Tout d'abord, l'ascension commence par une source d'eau chaude où tout visiteur peut se baigner.

Nous avons décidé de réaliser l'ascension du volcan en 2 temps:

Dans un premier temps, de jour, afin de prendre des repères et profiter de la vue.

Dans un deuxième temps, nous y sommes retournés de nuit car nous voulions être au sommet pour le levé du soleil (départ 2h30 du matin).

L'ascension débute par une forêt luxuriante avec une allée constituée de gros pavés glissants; autant dire que nous savions directement à quoi nous attendre.

Ensuite, les marches faisaient au minimum 30 cm de haut et étaient glissantes à cause de l'humidité ambiante et des eaux ruisselantes.

Cette partie terminée, nous tombions nez à nez avec une vue à couper le souffle.

Nous pouvions apercevoir l'horizon qui semblait infini et l'océan brillant de mille feux grâce aux reflets du soleil.

Ensuite, les choses sérieuses commencent...

Un chemin étroit avec un sentier constitué de roches rondes et glissantes partant dans tous les sens et parfois des marches en bois grillagées.

Le volcan fait 1464 mètres d'altitude par rapport au niveau de la mer...

Nous devons bien admettre que la montée fut difficile, voir très éprouvante pour certains...

Pour d'autres, il s'agissait d'un superbe challenge.

Cependant, pour tous, ce fut une grande fierté d'atteindre les sommets et de les redescendre sans encombre.

La montée s'est faite en tournant tout au tour du volcan et plus on montait, plus l'oxygène se faisait rare.

De nuit, ce fut pire... Les éléments climatiques se sont déchainés... Vents et pluies nous battaient durant toute l'ascension. Malgré nos lampes frontales, nous ne voyions pas à 2 mètres tant la brume était épaisse.

Quant au levé du soleil, s'il est vrai qu'il existe, nous ne l'avons jamais vu.

Une fois le sommet atteint, nous étions détrempés et nous avons pu nous abriter avec d'autres aventuriers ruisselants et inconscients.



Malgré ces moments périlleux, nous nous sommes bien amusés. Il nous reste la fierté et ces beaux souvenirs à vous raconter chères lectrices et chers lecteurs.

Et nous en profitons pour vous remercier de votre fidélité.


A très vite,


Anthony, Marika et le meilleur... J'ai nommé... Nathan :)



97 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page